Triathlon - Nage en Eau Libre

Le triathlon et l'Eau Libre proposent une gamme de combinaisons très large. La sélection proposée par MySwim.fr présente ses modèles approuvés par l'ITU (pour le triathlon) et la FINA pour la Natation Indoor ou Open Water. Les produits de cette section profitent des dernières évolutions en termes de néoprène ou de textile de compression.
Actionne les filtres sur la colonne de gauche pour affiner ta recherche.


Le triathlon réuni 3 épreuves : la natation, le cyclisme, et la course à pied. Elles s'enchaînent successivement, sans temps mort. Une aire de transition appelée aussi Parc à Vélos, permet aux triathlètes de changer de tenues.

 

LES ORIGINES DU TRIATHLON

Si beaucoup de pays se disputent la paternité du Triathlon, tout le monde est d'accord pour situer à Hawaii le berceau de sa version moderne. En 1977 le premier Triathlon moderne se déroule sur les distances de : 3,8km de natation, 180 km de vélo, 42,195km de course à pied. Devant son caractère insurmontable, ce triathlon sera vite qualifié d'épreuve réservée aux Hommes de Fer. Le nom est depuis resté dans la légende : Ironman.

La discipline qui a rencontré un vif succès et arrive en France en 1982, à Nice, sous une distance plus accessible, mais toujours longue. En 2000, le Triathlon devient une discipline Olympique  aux jeux de Sydney.

La Fédération Internationale de Triathlon (ITU) créée en 1989 gère, développe et règlemente la pratique de ce sport dans le monde. Les distances des épreuves les plus populaires varient de la distance XS (400 m de natation, 10 km de vélo, 2,5 km de course à pied) à la distance XXL (3800m de natation, 180 km de vélo, 42,195 km de course à pied).

Avec l'arrivée du triathlon plusieurs sports combinés ont vu le jour : le Duathlon, l'Aquathlon, le Paratriathlon…

D'années en années avec l'amélioration des performances des athlètes, le matériel s'améliore et devient plus spécifique : combinaisons de natation en néoprène, les vélos profilés, guidons de triathlète, ou trifonctions pour pratiquer des 3 disciplines avec une seule tenue.

 

L'IMPORTANCE D'UNE COMBINAISON NÉOPRÈNE

La natation se déroule dans un milieu naturel (étang, lac, rivière, mer). L'usage d’une combinaison est fortement recommandé. Elle doit avoir de nombreux avantages pour améliorer la performance de nage.

Cette partie de nage dans un milieu naturel est aussi dite nage en eau libre qui peut aussi se pratiquer en dehors de la discipline du triathlon. Dans les 2 cas de figure tu nageras dans un milieu naturel que tu sois en train de faire une course de triathlon ou une course de nage en eau libre. Pour cela ton équipement devra être bien choisi. N’étant pas dans un bassin à l'intérieur, l'eau ne sera pas à la même température, alors au revoir le maillot de bain, et bonjour la combinaison. Plusieurs combinaisons de triathlon ou de nage en eau libre existe

Une bonne combinaison avec un bon néoprène doit regrouper de nombreuses qualités : 

     - Isolation thermique : un néoprène épais, assure une bonne isolation thermique. Il est important de trouver des panneaux de néoprènes sur le torse et les cuisses, puis dans une moindre mesure sur le dos et les mollets.

     - Flottabilité : l'épaisseur du néoprène contribue aussi à te mieux te faire flotter (et sans effort !). Ta flottabilité peut être augmentée sans changer l'épaisseur du néoprène. Par exemple, les brevets Aerodome ou AirCell emprisonnent des capsules d'air entre deux couches de néoprène. Ce type d'option explique des écarts de prix entre des combinaisons qui ont des épaisseurs égales, mais des flottabilités différentes. 

     - Liberté de mouvement : une faible épaisseur de néoprène (1,5 ou 2mm) sur les épaules et les bras te laisse libre de tes mouvements, sans consommer trop d'énergie. Plus l’épaisseur sur ces parties est importante, moins il te sera facile de faire tourner tes bras. La fatigue vient plus vite.

     - Glisse : Une combinaison performante doit être composée à 100% de néoprène 'Skin’. Ce néoprène est lisse et repousse l'eau pour glisser sur l’eau avec le moins d'effort. Pour accentuer cet effet, un traitement peut être appliqué à la surface du néoprène (invisible à l'oeil nu) Certaines combinaisons de Triathlon tolèrent un néoprène recouvert de Jersey aux aisselles afin de gagner en souplesse et de faire diminuer le prix. Augmenter de surface Jersey diminuerait la glisse de la combinaison et augmenterait ta dépense énergétique. Certaines combinaisons que l'on trouve dans les grandes surfaces spécialisées dans le sport proposent des combinaisons au prix très attractifs avec des panneaux de Jersey sur les mollets-tibias, dos, fessier, arrière des bras et des cuisses. Ces combinaisons peuvent encore s’appeler ‘néoprène’, mais elles ne remplissent qu’une partie de leur mission.

     - Confort : pour limiter les frottements, l'intérieur des combinaisons est recouvert de jersey, et les coutures entre les panneaux de néoprène sont plates, leurs jonctions est masquée par des patch de tissu. 

     - Des transitions aisées : Le Jersey à l'intérieur des combinaisons facilite son dégagement lors de la transition natation/vélo (T1). Le bas des jambes découpé en biais permet un passage rapide du coup de pied et du talon. Fini les pertes d'équilibre avec la combi coincée aux chevilles.

Filtre avancé

Couleur

Taille

Produit ajouté au comparateur.

COOKIES

En poursuivant votre navigation sur ce site,

vous acceptez l'utilisation de traceurs cookies

afin de nous permettre de réaliser des statistiques

anonymes de visites.